Le séchage du cannabis : Une étape cruciale à ne pas négliger


Après sa récolte, il paraît évident que votre marijuana n’est pas prête à être consommée. Bien verte, humide, avec une arrière-odeur de pelouse fraîchement coupée, votre herbe mérite à présent un séchage digne de ce nom. Que vous soyez amateur de la bonne vielle technique de la suspension, ou bien que vous souhaitiez vous équiper comme des pros avec des outils spécialement conçus pour le séchage du cannabis  le tout est d’offrir à vos bourgeons un séchage lent et de qualité pour leur permettre de développer tout leur potentiel et vous offrir leurs meilleurs arômes. Hmmm… On en salive d’avance.


Séchage du cannabis par suspension

 

Pour la technique de la suspension consiste à simplement suspendre les branches voire les plantes entières, têtes vers le bas. Pour cela il suffit d’accrocher les pieds de vos plantes grâce à une corde ou une ficelle, à une barre de suspension. Il faut veiller à bien les espacer les unes des autres pour qu’elles ne se touchent pas, car si elles sont collées les risques que de la moisissure apparaisse sont plus important et le séchage ne sera pas homogène. 

 

Cependant cette méthode comporte un inconvénient non négligeable : si vous avez fait une belle récolte (ce que l’on vous souhaite) il vous faudra plusieurs mètres de long si vous voulez garder un bon espace entre chaque branche. Alors dans le but d’améliorer le quotidien des cultivateurs et optimiser l’espace au mieux, Biotops propose une gamme de filets de séchage adaptés aux besoins et nécessités de chacun. 


Mailles de séchage empilable: Cette maille de séchage est vraiment ce qu’il y a de plus pratique lorsque l’on dispose d’un espace restreint en hauteur. Empilable à l’infini, elle vous permettra cependant d’ajuster la hauteur en fonction de la quantité de marijuana que vous avez récoltée.

Séchoir 5 étages 45x45cm: Ce filet de séchage est parfait lorsque l’on manque de place. Sa largeur de 45 cm lui permet de rentrer dans n’importe quel placard ou cagibi.

Séchoir 8 étages ø55cm:  Bien plus haut que les précédents ce séchoir sera plutôt destiné aux cultivateurs récoltant une grande quantité de cannabis et leur permettra de faire sécher uniformément toute leur récolte en même temps et au même endroit.

Séchoir 8 étages ø80cm: Avec ce filet vous pourrez faire sécher une grande quantité de cannabis tout en ayant la possibilité de bien espacer les bourgeons les un des autres pour un séchage bien plus homogène et donc éviter les moisissures.

Dès lors que vous aurez entreposé votre marijuana sur le filet de séchage, quelques paramètres seront encore à respecter afin d’obtenir une herbe de qualité :

Tout d’abord il est impératif de garder l’endroit dans l’obscurité car la lumière dégrade le THC et empêche le processus de transformation de la chlorophylle. Ensuite il faudra être attentif aux conditions climatiques : Veillez à entreposer vos pieds dans une pièce suffisamment aérée et à une température comprise entre 18°C et 20°C idéalement. Vous pourrez vous aider d’un ventilateur mais attention, il ne faut pas diriger le ventilateur directement sur les plantes pour qu’elles ne sèchent pas trop vite. L’idéal pour les cultivateurs en intérieur est de faire sécher votre cannabis dans votre armoire de culture avec les systèmes d’extraction, ainsi vous profiterez à la foi d’une bonne obscurité et d’une ventilation efficace.


Pour qu’une herbe soit consommable, il faut qu’elle soit « croustillante ». On pourra le vérifier en pliant les branches, si elles craquent et se coupent net alors l’herbe est prête, si elles se plient sans se casser cela signifie que le séchage doit continuer.

En moyenne, il faut compter minimum 2 semaines, plus le séchage est lent, plus la marijuana libérera ses meilleurs arômes.

Commentaires